Vous avez décidé d'investir en bourse. C'est bien. Je vous encourage.

Je suppose que vous avez déjà décidé du montant avec lequel vous allez commencer. Maintenant la question que vous devez vous poser est qui va gérer mon compte ?

Votre intermédiaire financier peut le faire pour vous, sans obligation de résultat. Il s'arrangera à vous faire des bénéfices supérieurs au compte bloqué, n'attendez rien de plus. Il prélèvera régulièrement une commission de gestion.

Vous pouvez souscrire à un organisme de placement collectif en valeurs mobilières (opcvm), mais sachez que ses performances passées ne garantissent pas un succès à venir.

Dans les 2 cas vous consommez l'argent de la bourse sans rien n'y comprendre. Vous etes tranquille.

Peter Lynch qui fut pendant longtemps gérant de la Sicav la plus médiatisée aux Etats-Unis et auteur du best seller "Et si vous en saviez assez pour gagner en bourse", pense que la gestion sous mandat se fait souvent avec un excès de prudence qui en limite le résultat. Il vous encourage à y aller tout seul. « Vous n'avez pas non plus à vous forcer à penser comme un amateur si vous en êtes déjà un. Surfer, routier, retraité excentrique, ou non diplômé, vous avez déjà un avantage. C'est de là que viennent les 10-baggers, au delà des frontières de la cogitation de Wall Street. »

Je le rejoins sur ce point de vu, et vous invite à y aller seul. Les joies de la bourse se trouvent dans l'expérience personnelle. Je ne vais pas me créer des amis du coté des opcvm mais c'est mon avis.

Euclide Okolou