On croirait que c’est le mot d’ordre. La bourse régionale des valeurs mobilières termine encore la semaine en baisse. Les indices brvm 10 et brvm composite chutent respectivement de -1.15% à 146.95 points et -1.59% à 139.61 points. Tous les indices sectoriels également sont dans le rouge, excepté celui du secteur public où les 125 FCFA perdu par la Sodeci qui est passée à 11 000 FCFA ont été équilibré par les 50 FCFA pris par la CIE qui est passée à 17 050 FCFA.

ecran_bourseAu niveau des valeurs, la locomotive des chutes est Shell Cote d’Ivoire qui a cédé -26,78% à 20 320 FCFA. La société de Vridi ne cesse de voir le cours de son action baisser depuis la publication de ses résultats le 15 avril dernier. La chute de -75% de son résultat net et l’éventualité d’un dividende de 990 FCFA contre 4 098 FCFA l’année d’avant, conduisent les investisseurs à réévaluer le titre. Un article sur la question paraîtra dans le prochain numéro d’Objectifs Hebdo le lundi 27 avril.

Apres Shell, nous avons Palm Ci qui est repassée à 6000 FCFA, un cours qu’elle n’a plus connu depuis Avril 2007. Palm Ci cède -17%.
Le 2e wagon du train des baisses est paradoxalement occupé par Bicici. Le partenaire d’Orange sur le produit orange money a publié la semaine d’avant un bon résultat avec le projet d’un dividende net de 3600 FCFA. Malgré cela, l’action Bicici chute de -12.48% à 28 005 FCFA. Ce qui fait passer le rendement de l’action à 12.85%. Sgbci sa voisine de l’autre rue a cédé -7.30% à 26 000 FCFA.

Au cours de la semaine, Alios Finances (Safca) a publié ses états financiers 2008, qui montrent un résultat net en progression de +13.81% par rapport à 2007. La Solibra au sortir de son AG du 21 avril a décidé de payer son dividende net de 12 060 FCFA le 13 Mai. Rappelons Sonatel paiera le sien le 30 avril prochain.

Le 30 Avril sera une date bien chargée sur le marché, en ce qu’il y’aura en plus des AG de BOA Niger et Shell Cote d’ivoire, la première cotation de l’Onatel, première entreprise burkinabé à s’inviter sur le marché des actions.

Euclide Okolou
www.okibat.com