La société anonyme Bourse Régionale des Valeurs mobilières qui assure la cotation et la négociation des valeurs mobilières, la promotion et le développement du marché des valeurs mobilières dans la zone Uemoa, a réuni ses actionnaires le lundi 15 juin dernier à l’hôtel Teranga de Dakar (Sénégal) pour une assemblée mixte.
jbrvm4a

Ses privés et institutions, dont plusieurs étaient venus d’Abidjan ont examiné les comptes de l’entreprise, renouvelé les mandats des administrateurs qui étaient tous arrivés à terme, et statué sur l’augmentation du capital social de la Brvm.

Pour ce qui est des comptes, son Pca Monsieur Yade Coulibaly avait déjà annoncé lors des journées de la bourse que le résultat net de 2008 était de 2,050 milliards, en hausse de 44% par rapport à 2007. Les actionnaires ont appris en plus quelques chiffres comme :

-   158 milliards de FCFA ont transigé en 2008, soit une augmentation de 79% par rapport à 2007

-   En Août 2008, l’indice Brvm composite a atteint son plus haut historique de 246.73 points pour une capitalisation boursière de 4 400 milliards de FCFA.

-   Durant cette bonne année, le chiffre d’affaires a atteint 3,611 milliards en augmentation de 44% par rapport à l’année d’avant, avec un résultat d’exploitation de 1,998 milliards (+48.41%)

Le dividende brut décidé par l’assemblée générale des actionnaires est de 2000 FCFA. Ce qui laisse à la Brvm un total de fonds propres estimé à 4,283 milliards dont 604 millions de FCFA de capital social. C’est pour cela que sur proposition du conseil d’administration, les actionnaires ont adopté l’augmentation du capital de la Brvm par incorporation des réserves, le faisant passer de 604 080 000 FCFA à 3 022 040 000 FCFA, en faisant une augmentation du nominal qui passe ainsi de 2000 FCFA à 10 000 FCFA.

Puis aussitôt une deuxième augmentation par apport en numéraire, de 3 022 040 000 FCFA à 3 062 040 000 FCFA du fait des 4 000 actions nouvelles vendues à la nouvelle société de courtage en bourse (Sgi) Phoenix Capital Management dont le siège se trouve au sein de la tour Biao à Abidjan (Cote d’Ivoire). Selon les textes réglementaires, chaque Sgi doit obligatoirement être actionnaires de la Brvm.

Au niveau des perspectives, malgré la crise économique mondiale dont on ne mesure pas encore complètement l’impact sur nos pays, les autorités de la Brvm estiment que le résultat net de 2009 devrait être dans l’intervalle entre ceux de 2007 et 2008.

Euclide Okolou

Article lié
Le bilan des 10 ans d’existence de la Brvm
La Brvm a célébré ses 10 ans