AFP - Le secteur des télécommunications en Côte d'Ivoire a réalisé en 2008, un chiffre d'affaires de 682 milliards de FCFA (1,04 mds EUR) dont plus de 80% sont générés par la téléphonie mobile, a annoncé vendredi à Abidjan un responsable ivoirien des Ntic.
koz
"De 2007 à fin 2008, notre secteur qui représente 6% du Produit intérieur brut +PIB+ a été un moteur de la croissance de l'économie ivoirienne", a déclaré Lemassou Fofana, directeur de cabinet au ministère ivoirien des Nouvelles technologies de l'information et des télécommunications (Ntic).

M. Fofana s'exprimait lors d'une rencontre internationale sur le "développement du secteur des télécommunications en Afrique", organisée dans la capitale économique ivoirienne.

"Nous sommes passés de 544 milliards de FCFA (830 millions d'Euros) en 2007 à 682 mds FCFA", s'est félicité M. Fofana, soulignant que le secteur a également bénéficié, en dix ans, de 820 milliards de FCFA (1,25 mds EUR) d'investissements, dont 122 milliards (186 millions d'Euros) en 2008.

Selon lui, le marché de la téléphonie mobile en Côte d'Ivoire qui emploie 4.000 personnes, compte actuellement 10,5 millions d'abonnés dont trois millions pour la seule année 2008.

Le 18 mars, un pool de neuf banques privées ivoiriennes avait accordé un prêt d'un montant de 76,1 milliards de FCFA (116 millions d'euros) au groupe de téléphonie mobile MTN-CI, espérant doper le secteur en dépit de la crise économique mondiale.

MTN-CI, filiale du Sud-Africain MTN, a pour concurrents le français Orange (France Télécom), le groupe ivoiro-saoudien Atlantique télécom, la compagnie libanaise Comium et la société GreenN appartenant à un fonds d'investissement libyen.