(Xinhua) -- Le deuxième opérateur de téléphonie au Togo, Atlantique Télécom Togo (Moov), pourra être suspendu d'activité à compter du 10 août prochain, a appris mardi l'Agence Xinhua du quotidien national.
logo_moov
Selon un communiqué du ministère des Postes et Télécommunications, Moov Togo, le premier opérateur privé dans la téléphonie dans ce pays, « n'a pas exécuté », les dispositions de deux arrêtés signés en mai 2009 fixant les conditions financières de renouvellement des licences.

«A ce jour, les opérateurs Togo Télécom et Togo Cellulaire ont commencé à exécuter les dispositions de ces arrêtés », a précisé le communiqué.

«Opérant sans autorisation légale depuis juillet 2008, le réseau de Atlantique Télécom Togo (Moov) sera suspendu à compter de lundi 10 août 2009 à 12 heures », a conclu le communiqué.

Les arrêtés cités sont issus d'un processus de négociation de renouvellement des licences des opérateurs de téléphonie entrepris en juin 2008.

Cet opérateur, propriété d'Etisalat (Emirats), s'est fait remarquer sur le marché par ses innovations avec des promotions qui ont permis une vulgarisation de la téléphonie mobile.

Il est passé de près de 80.000 abonnés en 2006 à environ 450. 000 en 2009, a-t-on appris des sources proches de cette société.