L'intelligent d'Abidjan - PETROCI-Société nationale d’opérations pétrolières de Côte d’Ivoire- poursuit sa politique dans la dynamique de l’amélioration du service de la distribution des produits pétroliers et de son positionnement tant en Côte d’Ivoire que dans la sous-région. En accord avec le groupe nigérian, M.R.S., société de droit nigérian, elles ont créé le groupe CORLAY pour reprendre les actifs de CHEVRON Afrique, qui est un groupe présent dans 6 pays et représentant 600 stations services dont 400 au Nigéria. Le groupe CORLAY est le nouveau propriétaire de CHEVRON Afrique (Texaco). Celui-ci est détenu à 87% par M.R.S et à 13% par PETROCI.

Depuis le rachat de ce groupe, Texaco Côte d’Ivoire est devenue CORLAY Côte d’Ivoire (avec un actif de 50 stations en zone gouvernementale et 11 stations en zone C.N.O). La PETROCI entend préserver ainsi des emplois et maintenir l’équilibre du tissu économique. Au-delà ce cet objectif social, la Société nationale d’opérations pétrolières de Côte d’Ivoire ambitionne d’étendre son réseau de distribution afin de devenir incontournable dans la chaîne de distribution de produits pétroliers. Le rachat du groupe CORLAY a démarré en septembre 2008, depuis la signature d’une convention dénommée S.P.A. (Sales and Purcharses Agreement: contrat de ventes et achats) matérialise l’accord de cession entre les parties. Selon les termes de ce contrat de vente, le transfert des actifs doit se faire pays par pays.

La première étape du kassoum_fadikaclosing a été le Nigéria. Et celui de la Côte d’Ivoire a été réalisé depuis le 3 août 2009. C’est PETROCI qui en est l’actionnaire majoritaire avec 80% et le gestionnaire. M. Kassoum Fadika, Directeur général de PETROCI par ailleurs Président du Conseil d’Administration et représentant permanent du groupe CORLAY en Afrique a rencontré le 26 août 2009 l’ensemble du personnel de l’ex Chevron Texaco.

La visite de Kassoum Fadika a été ponctuée d’encouragement et d’assurance à l’égard du personnel qui s’est senti crispé depuis le désengagement de la multinationale. La Société nationale d’opérations pétrolières de Côte d’Ivoire a démarré en 2006 ses activités de distribution de produits pétroliers par la construction de 2 stations services. A l’instar de la distribution de gaz butane, activité dont PETROCI est leader, les dirigeants de la Société nationale se sont engagés à faire rapidement de l’activité station service un pôle majeur de son développement et de son lien avec les populations ivoiriennes. De 2006 à 2007 la société rachète 11 stations de l’ex- ORYX et 27 stations de l’ex-IVOIROIL.

Honoré Kouassi