La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) termine le mois d’août en hausse sur son principal
indice de référence. En effet, le BRVM 10 s’apprécie de 1,41%, à 146,78 points amené, notamment, par
l’action SONATEL (+4,55%) qui connaît un regain d’activité. UNILEVER CI (+7,39%), BICI CI (+3,79%),
SAPH CI (+3,57%) et ETI (+2,13%) ont également contribué à cette progression. A l’inverse, l’indice BRVM
Composite affiche un léger repli mensuel de 0,34%, à 137,78 points du fait de la baisse des cours de près
de la moitié des titres cotés et de la faiblesse du cours d’ETI (48 Fcfa en fin août) qui enregistre la quasitotalité des transactions mensuelles (94,23% du volume total du marché). La capitalisation boursière suit la même évolution et celle des valeurs composant l’indice BRVM 10 progresse de 1,41%, à 2 195 milliards de Fcfa alors que celle de l’ensemble des titres cotés glisse de 0,34%, à 2 920 milliards de Fcfa. Le marché obligataire, beaucoup moins dynamique qu’en août, présente une capitalisation boursière en baisse de 17,38%, à 428 milliards de Fcfa. Le marché des actions enregistre un volume de 2 556 738 titres échangés pour une valeur totale de 12 760 504 382 Fcfa.


Le secteur « Finances », toujours plus actif du fait des importants volumes d’échange sur l’action ETI
(Ecobank), affiche 2 415 154 titres négociés, soit 94,46% des transactions mensuelles du marché. Ce
volume ne représente que 2,71% (345 671 392 Fcfa) de la valeur totale des échanges mensuels du marché
(12,8 milliards de Fcfa). L’action ETI totalise 2 409 293 titres transigés, soit 99,76% du volume sectoriel et
94,23% des échanges mensuels du marché. Le titre ETI termine le mois d’août en hausse de 2,13%, à 48 Fcfa. Pour leur part, BICI CI et BOA Niger progressent également de 3,79%, à 30 100 Fcfa et 2,38%, à 41 005 Fcfa.


Le secteur « Services Publics » totalise 107 764 titres transigés (4,21% des transactions mensuelles) pour
une valeur globale de 12 012 592 540 Fcfa, soit 94,14% de la valeur totale des échanges du marché. Le
secteur « Services Publics » est principalement animé par l’action SONATEL SN qui enregistre 104 954 titres
négociés, soit 97,39% du volume sectoriel. SONATEL SN offre une plus value mensuelle de 4,55%, à 115
000 Fcfa. CIE CI gagne également 7,37%, à 16 105 Fcfa tandis que SODE CI et ONATEL BF perdent 4,55%,
à 10 500 Fcfa et 2,02%, à 48 990 Fcfa, respectivement.


Le secteur « Agriculture » enregistre 16 766 titres échangés (0,66% du volume mensuel) pour une valeur
totale de 228 438 825 Fcfa, soit 1,79% de la valeur des transactions mensuelles du marché. SAPH CI
devient le titre le plus dynamique avec 12 272 titres négociés, soit 73,2% du volume sectoriel mensuel.
SAPH CI progresse ainsi de 3,57%, à 14 500 Fcfa alors que PH CI et SOGB CI perdent, respectivement,
5,56%, à 6 800 Fcfa et 4,17%, à 18 975 Fcfa.

Le secteur « Industrie » présente 14 697 titres négociés (0,57% des échanges mensuels) pour une valeur
globale de 98 942 775 Fcfa, soit 0,78% de la valeur totale des échanges mensuels. Le secteur enregistre, à la fois, la plus forte hausse et la plus forte baisse mensuelles du marché. En effet, UNILEVER CI offre un gain mensuel de 7,39%, à 61 000 Fcfa tandis que SMB CI fléchit de 25,33%, à 39 580 Fcfa. Pourtant, c’est
seulement un volume de 53 titres SMB CI négocié à la séance de Bourse du 27 août, la seule opération sur
le titre durant tout le mois, qui a occasionné cette chute mensuelle de l’action de la Société Multinationale
de Bitume de Côte d’Ivoire. De leur côté, UNIWAX CI et TRITURAF CI perdent 16,3%, à 18 410 Fcfa et
11,95%, à 3 500 Fcfa, respectivement.


Les secteurs « Distribution » et « Transports » affichent, respectivement, 2 019 et 303 titres transigés (0,08% et 0,01% des échanges mensuels) pour des valeurs de 60 650 115 Fcfa et 14 280 735 Fcfa,
soit, respectivement, 0,48% et 0,11% de la valeur des transactions mensuelles du marché. Dans le secteur
« Distribution », SHELL CI et CFAO CI enregistrent des moins values mensuelles de 15,11%, à 23 010 Fcfa
et 8,42%, à 25 395 Fcfa. Dans le secteur « Transport », BAL CI perd 5,02%, à 47 505 Fcfa tandis que
SIVOM CI reste stable à 6 595 Fcfa.

Source: Newsletter de Cgfbourse.com