Le secteur pétrolier n’a pas été épargné par la crise économique actuelle.total_ci

Cette année 2009 a été notamment marquée par :

- la mise en place d’un nouveau mécanisme de formation automatique des prix des produits pétroliers (formule d’ajustement parité import si variation supérieure à 2,5%) avec la suppression de la valeur mercuriale)

- le lancement réussi du produit phare Total Effimax

- la concurrence de mini-centre d’embouteillage GPL

- le rachat des activités de Chevron par Corlay S.A

- les difficultés rencontrées dans l’approvisionnement des produits pétroliers

- l’impossibilité économique pour les sociétés pétrolières d’approvisionner leurs stations-service du nord du pays

Nos ventes cumulées à fin juin 2009 progressent de 5 kt par rapport à celles du premier semestre de l’année précédente (+ 5 053 tonnes, soit + 4,4 %). Cette progression est constatée dans les principaux canaux de distribution grâce au lancement réussi d’Effimax.

Le Chiffre d’Affaires du premier semestre 2009 régresse par rapport au premier semestre 2008 (- 2,7 %) du fait d’un prix moyen à la pompe inférieur à celui du 1er semestre 2008.

Le résultat avant impôt du premier semestre 2009 s’élève à 2 703 millions de FCFA, en baisse de 29,4% par rapport à celui du premier semestre de l’exercice précédent ( cette baisse s’explique par les dividendes SIR reçus en 2008 de + 1 200 millions de FCFA par rapport à 2009 et la mise en place d’un système de retraite complémentaire DEFIPRO pour le personnel).

PERSPECTIVES

Malgré un climat des affaires difficile, le résultat de l’entreprise devrait s’améliorer et ceci grâce à la commercialisation de nos nouveaux carburants additivés Effimax et notre bonne réactivité face à des acteurs plus agressifs.

Mon Commentaire:Au regard de ce qui précède mon maximum pour l'action Total devient 85 000 FCFA. A la dernière AG de Shell on parlait également d'un système de complémentaire retraite pour les employés, je suis curieux de voir ce que cela donne dans ses résultats partiels.