Faits marquants intervenus au cours du premier semestre 2009

sodeci_koumLa SODECI s’est vue remettre suite à l’arrêté n° 1102/MEF/DGTCP du 18 décembre 2008 des titres négociables remboursables pour une valeur de 23,9 milliards de FCFA en échange d’une partie de ses créances relatives aux arriérés de consommation de l’Etat au 31 décembre 2006, ainsi qu’un règlement partiel de 7,5 milliards de FCFA en mai 2009. Un nouveau protocole de compensation des dettes et créances croisées portant sur les exercices 2007 et 2008 a été signé entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la SODECI le 1er juillet 2009. A l’issue de cette opération, la situation globale des impayés et des titres de l’Etat de Côte d’Ivoire et ses démembrements s’élèvent à 44 milliards de FCFA au 30 juin 2009 contre 38 milliards au 30 juin 2008.

Activité de la SODECI au cours du premier semestre 2009

Premier semestre en croissance: Au cours des six premiers mois de l’année 2009, la production totale est en augmentation de 2%, du fait de la bonne marche des installations sur l’ensemble du territoire. Les volumes d’eau facturés restent globalement stables par rapport au premier semestre 2008 (+1%). Malgré cette hausse, la demande, notamment sur la ville d’Abidjan, n’est que partiellement satisfaite. Le chiffre d’affaires est aussi en hausse par suite de l’application de la formule de révision contractuelle du Prix Maximal de Base (PMB) aux volumes d’eau vendus. Le nombre d’abonnés progresse de 3,8%. Le taux d’encaissement société passe à 72,1% contre 61% en juin 2008. Cette amélioration est due au règlement partiel de l’Administration. Le résultat des activités ordinaires s’améliore grâce à la maîtrise des coûts directs.

Evolution de l’activité de la SODECI jusqu’à la clôture de l’exercice

Les tendances constatées sur le premier semestre 2009 devraient se confirmer sur le reste de exercice 2009. Néanmoins la production globale devrait être en léger repli sur le second semestre 2009, tandis que les volumes facturés seront stables. Les activités de travaux devraient être en hausse du fait du démarrage de l’ensemble des travaux à réaliser dans le cadre du Programme d’Urgence d’Infrastructures Urbaines (PUIUR) financé par la Banque Mondiale. Le chiffre d’affaires total de la SODECI pour exercice 2009 devrait progresser de 6% par rapport à l’année dernière et le résultat serait au même niveau que celui de 2008.