palmci1Le jeudi 03 décembre dernier, suite à une proposition de monsieur Yves Lambelin, le Pca de Palmci, un groupe d’actionnaires de la dite société a visité l’unité agro-industrielle d’Ehania. Ehania est une localité située à 150 kms d’Abidjan, sur la route Abidjan-Noé, un peu après Aboisso. Le but de cette visite était de permettre aux actionnaires de voir sur le terrain les travaux liés aux investissements en cours, qui ont conduit au projet de levée de fonds par emprunt obligataire en début 2010.

Le site d’Ehania est le plus grand des 7 sites de production de Palmci avec 11 543 ha, sans compter les 29 000 ha de plantations villageoises affiliées. Ces 3 usines traitent 90 tonnes de régimes/heure. En 2008, il en est sorti 75 500 tonnes d’huile de palme brute et 10 500 tonnes de palmistes. Entre Février et Mai, Ehania assure environ 60% de sa production annuelle.

Nous avons vu l’une de ses deux pépinières qui s’étendent sur 34 ha. Nous avons visité ses plantations immatures qui devraient faire augmenter sa production d’au moins 25% dans les 2 prochaines années. palmci3On nous a montré les modifications en cours, en rapport avec le programme d’investissement, sur l’usine centrale. La visite a du être accélérée et écourtée, parce qu’un actionnaire n’avait pas libéré sa journée comme tout le monde et devait aller chercher son fils à l’école (Eh oui, il y’a toujours des gens comme ça). Ainsi on a pas pu visiter convenablement l’usine centrale. On a pas pu voir la partie sud des plantations, ni les travaux en cours sur l’usine de l’antenne 2 comme le prévoyait le directeur du site, M Adingra (sur la photo avec votre serviteur) et son équipe. J’ai regretté les jolies chaussures de chantier qu’on nous a fait porter labas. J’aurai aimé renter avec les miennes.

Une semaine avant, le ministre de l’intégration africaine y était avec des ambassadeurs de la sous région, excepté celui du Sénégal qui n’avait pas fait le déplacement. palmci14Il n’a donc pas pu (ou voulu) voir que contrairement à ce qui se dit dans son pays, l’huile de Palmci est produite en Cote d’Ivoire.

De tout ce que j’ai vu, j’ai réalisé que Palmci est plus grande que je le voyais dans ma tête et que dans 2 ou 3 ans, si le cours international d’huile de palme reste au minimum à son niveau actuel (> 500$/tonne) et que les pays voisins respectent les engagements communautaires, cette société est une bonne affaire. J’encourage à souscrire aux obligations à venir pour le bien que cela apportera à la sous région en terme de production d’huile de palme, mais les actions Palmci seraient à mon avis plus rentables.

Un deuxième groupe d’actionnaires devrait aller à Ehania le 27 janvier 2010

Euclide