Le Nouveau Reveil - A la direction des hydrocarbures du ministère des Mines et énergies, logée au 5ème étage de l'immeuble Sciam, un nouveau locataire s'installera dans les prochains jours. L'ancien patron de ces lieux, Kouassi Bandaman Gilbert, le tout puissant Directeur général des hydrocarbures vient d'être limogé par le chef de l'Etat Laurent Gbagbo. Qui l'a nommé par décret 111 du 2 avril 2009 suite à l'organisation de cette direction en 2008.La décision est tombée le vendredi 11 décembre 2009.Selon des sources dignes de foi, Gbagbo a instruit le Ministre Monnet Emmanuel depuis deux semaines pour qu'il lui propose une autre personne en remplacement de l'actuel Dg des hydrocarbures. Toujours selon nos sources, le ministre s'est exécuté le jeudi soir suite à une nouvelle interpellation du chef de l'Etat Laurent Gbagbo, par l'entremise de son conseiller chargé des affaires économiques, Zohoré Aubert. La mort dans l'âme, le ministre a décidé de porter la nouvelle à son ami et collaborateur Bandaman, le vendredi 11 décembre.

Mais qu'est ce qui a motivé cette décision de Laurent Gbagbo ? Selon une source proche du dossier, le Directeur général des hydrocarbures est limogé pour mauvaise gestion. La même source soutient que la dernière publication de "Le Nouveau Réveil" sur les différentes taxes sur les produits pétroliers ont mis le chef de l'Etat hors de lui. Et pire, certaines taxes occultes fixées par Bandaman sur le pétrole et le gaz ne vont pas là où elles devraient l’être. Le montant se chiffrerait, selon nos sources, à des milliards de francs. Les agents de cette direction dans un mémorandum avaient dénoncé la gestion opaque de Kouassi Bandaman Gilbert. Il est même prévu un débrayage des agents les prochains jours.

Soulignons que l'homme qui part occupait le poste de Directeur des hydrocarbures depuis 2001 et Dg des hydrocarbures depuis avril 2009 après la réorganisation de cette direction en direction centrale en 2008 par Monnet Léon Emmanuel, Ministre des Mines et énergies.
J. A