Je vous ai dit ici que désormais tous les émetteurs de titres à la Brvm seront obligés de se faire noter. Eh bien pour zambleavoir ce qu’est la notation financière, je vous publie ces extraits de l’article de Monsieur Emmanuel Zamble, le Directeur des opérations de marché à la Brvm. Pour lire tout l’article, trouvez le numéro 39 de la revue trimestrielle de la Brvm à l’antenne de bourse de votre pays.

Définition de la notation financière

La notation financière ou de crédit permet de mesurer la qualité de la signature de l’emprunteur par des techniques d’analyse financière. Elles offrent aux investisseurs et créanciers (fournisseurs, banques, détenteurs d’obligations) une information et une évaluation fiable sur le risque de la créance.

Ce risque se définit comme étant l’éventualité d’un défaut de paiement sur le principal ou les intérêts de la part de l’emprunteur générant une perte pour le prêteur.

…Les agences de notation distinguent deux types de notes :

-          La notation traditionnelle ou d’émission s’applique aux emprunts (à court ou long terme émis sur le marché. Elle est spécifique à une catégorie particulière de dette émise.

-          La notation de référence ou d’émetteur (à court ou long terme) qui en l’absence d’émission mesure le risque de contrepartie que représente l’emprunteur pour l’investisseur

Agences de notation financière

Les agences de notation financières sont des sociétés commerciales qui attribuent à la demande ou non des émetteurs, des notes sur des titres de dettes émis par les entreprises ou les états. La note plus ou moins élevée reflete la perception par l’agence de notation de la solvabilité de l’émetteur…

Activité de notation et échelle de notation

L’activité principale des agences consiste à attribuer, diffuser et surveiller des notes attribuées à des émetteurs de dettes obligataire. Cette activité nécessite l’utilisation d’échelle de notation propre aux agences. En effet l’intérêt de la notation financière est de synthétiser et de codifier l’évaluation du risque de défaut au moyen de signes simples dont la signification est facilement compréhensible par les investisseurs, tout en permettant une discrimination suffisante du degré de risque de l’emprunteur.

Les agences de notation utilisent des échelles comprenant plusieurs crans, chaque cran traduisant le degré de risque auquel est exposé le créancier. Plus la note est bonne, moins l’émetteur de titre de créances paiera cher.

Les notes d’émetteur et d’émission sont attribuées à partir des mêmes échelles. Il existe plusieurs catégories d’échelle, mais les échelles à long terme et à court terme sont les plus couramment utilisées…

Par M Emmanuel Zamble, Directeur des opérations de marché à la Brvm

Source : Revue trimestrielle de la Brvm n°39 (Avril-juin 2008)